« Faites vos jeux » – Julia Richard

images

Titre et auteur : Faites vos jeux – Julia Richard

Année de parution : 2016

Quatrième de couverture : Huit personnes très différentes se réveillent dans une maison sans fenêtres. Il n’existe qu’une seule issue, et pour sortir il faut posséder le code. L’un des prisonniers est l’organisateur de l’expérience. Il est le seul à connaître la combinaison. Mais pour débloquer la porte, il faut être deux, et deux seulement. Le but du jeu ? Éliminer les innocents pour rester avec le plus susceptible d’être un psychopathe. Quand la logique est inversée, les règles classiques du huis-clos ne tiennent plus, il faut protéger « le loup ». Jusqu’où iriez-vous pour récupérer le code sans devenir une cible ?

Pour son premier roman, Julia Richard propose un thriller cruel où elle explore avec finesse la complexité des rapports humains. Un programme idéal pour satisfaire les pires dérives voyeuristes d’une société-spectacle. »

Mon avis : Un des meilleurs huis clos qu’il m’ait été donné de lire ! Un coup de coeur ! On est d’accord, le concept est vraiment génial ?
Il est clairement dans la veine des dix petits nègres d’Agatha Christie.
Chaque chapitre est découpé du point de vue d’un potentiel « loup » où l’on apprend son passé et ce qui pourrait le rendre coupable… Et là est bien le problème, puisque tout les personnages semblent susceptibles d’être « loup » !
J’ai eu beau cherché, me faire des fixettes sur certains personnages (« c’est sûr c’est machin, je parie tout ce que tu veux ») et chercher encore, l’auteure m’a berné de A à Z, je n’ai pas réussi à découvrir le loup (pourtant croyez-moi, je découvre toujours vers le milieu du livre les coupables, ça m’énerve toujours). Même maintenant, je ne suis toujours pas sûre d’avoir compris le final, ahah.
Bref, j’ai lu le livre d’une traite et il m’a complètement retournée, à un point que j’hésite presque à envoyer un message à l’auteure pour avoir des précisions sur certaines choses !
Point négatif cependant sur la correction du livre… Je ne sais pas s’il a été auto-corrigé ou quoi mais le nombre d’erreurs que j’ai trouvé est absolument consternant. C’est le festival ! Bon bien sûr, je ne suis pas non plus parfaite niveau orthographe mais là…
Mais si vous êtes prêts à passer outre ces fautes de conjugaison, syntaxe et orthographe, sachez que ce livre vaut vraiment le coup d’œil, je vous le recommande !

Ma note : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

 
La citation : « On a un steak. »
Vous aimerez aussi : Les dix petits nègres – Agatha Christie
Publicités

« La 5eme vague – Tome 3 : La dernière étoile » – Rick Yancey

1540-1

 

Titre et auteur : La dernière étoile – Rick Yancey

Année de parution : 2016

Quatrième de couverture : Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver…Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains.

Mon avis : J’avais adoré le premier tome où l’on découvrait des personnages attachants et un super univers apocalyptique. Puis déçue par le second où « action » n’était clairement pas le maître-mot. Quant au troisième tome…
J’ai eu énormément de mal à m’attacher aux personnages – mis à part mon petit Nugget – qui ont trop évolué pour que j’arrive à me reconnaître en eux. Les chapitres sont découpés selon les points de vue de Cassie, Nugget, Zombie, Evan et Ringer (ça ne change pas des précédents tomes) et j’avoue que pour le dernier tome, j’aurai aimé que certains personnages soient plus mis en lumière.
J’avais demandé de l’action ? J’en ai eu ! Et même beaucoup trop ! C’en est essoufflant, il n’y a quasiment aucune pause et l’action que j’adorais au premier tome est devenue beaucoup trop hollywoodienne avec des personnages quasiment invincibles. C’était trop pour mon imaginaire.
Gros point positif cependant pour la fin qui m’a vraiment surprise ! Je ne l’aurai pas imaginée comme ça mais j’ai été charmée. Peut-être une saga dérivée va-t-elle sortir ? Si c’est le cas, je pense l’acheter.
 

Ma note : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

 
La citation : «Je suis l’humanité. »
Vous aimerez aussi : Hunger Games – Suzanne Collins

« Et si c’était vrai… » – Marc Levy

41m5z1NeykL._SX303_BO1,204,203,200_

 

Titre et auteur : Et si c’était vrai… – Marc Levy

Année de parution : 2000

Quatrième de couverture : Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? Qui s’étonne que vous puissiez la voir ? Qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? En consulter un soi-même ? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par une extravagante aventure ?
Et si c’était vrai ?
S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que perso
nne ne voit, parler à celle que personne n’entend ?

Mon avis : On découvre dans ce livre l’histoire d’amour entre le spectre de Lauren (son
corps est plongé dans le coma) et Arthur, la seule personne « du monde réel » a réussir à la voir. Leur idylle se passe dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que la mère de Lauren décide d’euthanasier celle-ci, ce qui tuerait son âme au passage (elle est dure la vie, hein ?)…
J’ai bien aimé les personnages d’Arthur et Lauren, attachants même si leurs personnalités (surtout celle de Lauren) ne sont pas creusées en profondeur ; l’histoire d’amour était beaucoup trop prévisible à mon goût même si le scénario tient assez bien la route.
D’autres personnages feront leurs apparitions comme Paul, Pilguez, Nathalia… J’ai eu l’impression qu’ils ne possédaient qu’un seul trait de caractère chacun, ce qui les rendaient caricaturaux : Paul le meilleur ami toujours présent. Pilguez le flic en quête de vérité, etc…
En bref, une romance légère. Je vous conseille ce livre si vous souhaitez lire une histoire sans prise de tête, très simple et sans prétention, cependant si vous n’aimez pas les romans d’amour, passez votre chemin !
Ma note : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
La citation : « On n’invite pas la mort, elle s’impose. »
Vous aimerez aussi : Eleanor and Park – Rainbow Rowell